Digestifs : tradition ou prévention ?

Les digestifs bus en fin de repas sont bénéfiques à la santé et contribuent à la convivialité du repas

28 février 2012 Pas de commentaires »

Les digestifs dégustés après le repas peuvent être ou non alcoolisés. De nombreuses boissons à base de plantes ou de fruits sont consommées pour leurs effets digestifs sur l'organisme. Les digestifs autrefois réservés à la gente masculine élargissent peu à peu leur public


Les digestifs dégustés après le repas peuvent être ou non alcoolisés. De nombreuses boissons à base de plantes ou de fruits sont consommées pour leurs effets digestifs sur l’organisme. Les digestifs autrefois réservés à la gente masculine élargissent peu à peu leur public.

Bienfaits des digestifs

digestif

système digestif

Les digestifs peuvent être classifiés en deux groupes : les alcoolisés et les sans alcool. Le terme « digestif » comprend toutes les boissons favorisant la digestion. Principalement servis après un repas copieux, ces digestifs permettent aux convives de digérer correctement les aliments consommés.
Chaque digestif a ses propres effets sur la santé. Les digestifs alcoolisés sont consommés dans le but de favoriser la digestion cependant, les chercheurs ont découvert que les boissons de plus de 15° la ralentissent et n’aident en rien à digérer ! Les digestifs alcoolisés, et plus généralement l’alcool, diminuent les variations de l’estomac, la mobilité de l’appareil digestif et altèrent l’acidité gastrique.
Pour obtenir de bons résultats en termes de digestion, il est recommandé de recourir à des digestifs non-alcoolisés comme les infusions qui ont de réels effets sur le processus digestif.
Le café possède une forte image en France et en Europe pour ses diverses vertus. De nombreuses études ont été réalisées sur cette boisson pour en connaître les bienfaits et risques ; il en ressort nettement que cette boisson aide à la digestion. Ce digestif, servi en toutes occasions, favorise le transit intestinal et la création de suc pancréatique (indispensable à la digestion). De plus, le café agit sur le fonctionnement de la vésicule biliaire qui sert à digérer les matières grasses.
Les tisanes sont également des digestifs à adopter car elles interviennent favorablement en cas de désordres gastro-intestinaux, notamment les tisanes à base de plantes qui ont un rôle aussi bien préventif que curatif. Enfin, le thé est conseillé pour la digestion à la suite d’excès alimentaires. En effet, il assainit l’organisme et a une action positive sur le foie.

 

Digestifs alcoolisés

digestif

digestif alcoolisé

Les digestifs alcoolisés consommés après les repas remontent au Moyen-Age. A cette période de l’histoire de France, les alcools étaient principalement utilisés pour les décoctions. Pour faciliter la digestion on buvait un verre d’hypocras en fin de repas. Ce digestif, fabriqué à base de vin, de sucre et d’épices était connu pour ses vertus digestives.
Au début du 20ème siècle, les digestifs étaient exclusivement bus par les hommes, qui se réunissaient dans des salons privés après les dîners pour boire de l’alcool et fumer des cigares. De nos jours les digestifs proposés en fin de repas sont nombreux et variés. Le repas se termine généralement par le service de digestifs, symbole du savoir-vivre à la française et moment d’hospitalité. Cette coutume a pour but d’achever les festivités avec une sensation de bien-être, qui s’apparente à celle de « bonne digestion ».
Les digestifs alcoolisés peuvent être regroupés en 4 catégories : les eaux de vie brunes (Armagnac, Cognac, Marc…), les eaux de vie blanches (fabriquées à partir de fruits, plantes ou céréales), les eaux de vie de grains (Whisky) et les liqueurs et crèmes (conçues à partir de fruits, racines, herbes…). Tous se dégustent en dose de 2 ou 4 cl. Ces digestifs doivent être servis chambrés pour les eaux de vie brunes et les liqueurs et à environ 16° pour les autres.
Des cocktails dits « after-dinner » peuvent également être servis comme digestifs.

 

Digestifs sans alcool

digestif

digestif soft

Les digestifs non alcoolisés comme les infusions, tisanes, thés ou cafés sont les plus recommandés pour obtenir des effets positifs sur la digestion. En effet, les tisanes pour les troubles de la digestion ont de réels résultats sur l’appareil et le processus digestif. Durant l’Antiquité, les bienfaits des plantes étaient déjà reconnus. Elles étaient utilisées en tisanes ou pansements pour guérir toutes sortes de maladies et infections, dont les désagréments digestifs. Au Moyen-Age, la tisane est devenue la méthode principale de soins. A partir du 17ème siècle, les tisanes sont très prisées pour leurs multiples qualités. On leur attribue des pouvoirs extraordinaires : augmentation de la fertilité, prolongation de la durée de vie ou même délivrant l’immortalité ! De nos jours, les tisanes, thés et cafés se consomment à tout moment de la journée, au bureau ou entre amis, après un repas ou au goûter… Ces boissons chaudes ont certes des atouts digestifs mais sont également réconfortantes et à l’origine de moments conviviaux.
Il existe aujourd’hui dans le commerce des infusions dont le but premier est de lutter contre les troubles digestifs. En général, elles sont composées de plantes ayant pour propriété de lutter contre les problèmes digestifs, comme l’anis (vert ou étoilé), la camomille, le romarin, le thym ou la verveine… Ces plantes peuvent être mariées à d’autres qui produisent différents effets, comme la mélisse ou le tilleul, des plantes apaisantes pour le corps et l’esprit.

Sujets relatif

Laisser un commentaire

(required)
27648 Ko