Vin-santé

Le vin est l’une des plus vieilles boissons alcoolisées du monde. Sa fabrication remonte à la Grèce Antique. Il est consommé seul ou dans des préparations culinaires. La production du vin est très répandue dans les pays du pourtour méditerranéen où le climat est particulièrement propice à la culture du raisin. Mais est-il vraiment bénéfique pour notre santé ? 

Qu’est-ce qui est bénéfique dans le vin ?

Le vin, notamment le vin rouge, contient du resvératrol et de la quercétine ainsi que des phénoliques. Ces composés auraient des effets positifs quant à la diminution des risques d’accidents vasculaires cérébraux et cardiaques, d’ostéoporose, de maladies dégénératives ou encore de la dépression.

Par ailleurs, selon certaines études, les polyphénols contenus dans le vin rouge protégeraient l’organisme contre les effets nocifs du « stress oxydant » responsable des maladies liées au vieillissement. Toutefois, les polyphénols sont également présents dans le jus de raisin rouge, des fruits rouges ainsi que dans le thé et le cacao et dans certains légumes. On peut donc se demander s’il est vraiment indispensable de boire du vin pour bénéficier des effets positifs des polyphénols ?

 

Peut-on recommander une consommation régulière du vin ?

Le vin est aussi une boisson alcoolisée, et il est établi de longue date que l’alcool a des conséquences délétères sur le corps humain. Les boissons alcoolisées seraient même fortement associées au développement de plusieurs types de cancer – selon le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC)-.

Dans ce cas, peut-on affirmer que la consommation du vin est bonne pour la santé ? D’après les professionnels de la santé, une consommation modérée pourrait jouer un rôle positif dans la prévention des maladies cardiovasculaires et les composants antioxydants du vin rouge protégeraient l’organisme des effets néfastes du vieillissement. Certains médecins recommandent d’en consommer 2 ou 3 verres par jour maximum. Au-delà de cette quantité, la mortalité artérielle aurait tendance à augmenter. En revanche, des chercheurs se gardent bien de préconiser la consommation quotidienne du vin, même modérée !

 

Le vin, est-il vraiment bon pour la santé ?