Les métiers indispensables du monde viticole

Les métiers essentiels de l'univers viticole décryptés

3 février 2012 Pas de commentaires »

Les métiers de l'univers viticole sont nombreux et variés. Selon l'importance de la structure certains propriétaires sont amenés à exercer plusieurs métiers viticoles en même temps. La vigne étant la base dans la fabrication du vin, les métiers viticoles étant tous reliés à la terre d'une certaine manière, s’avèrent parfois très proches et liés les uns aux autres


Les métiers de l’univers viticole sont nombreux et variés. Selon l’importance de la structure certains propriétaires sont amenés à exercer plusieurs métiers viticoles en même temps. La vigne étant la base dans la fabrication du vin, les métiers viticoles étant tous reliés à la terre d’une certaine manière, s’avèrent parfois très proches et liés les uns aux autres.

Métier viticole : viticulteur

métier viticole

métier viticole: viticulteur

Le métier premier du monde viticole est sans conteste celui de viticulteur. Le viticulteur est la personne qui cultive la vigne. Dans certains cas, ce métier implique que la personne soit en charge de l’exploitation viticole et qu’il sache travailler la vigne dans son ensemble. Dans d’autres circonstances, le viticulteur gère uniquement la récolte du raisin. Ce métier viticole est à différencier, pour les connaisseurs les plus experts, de celui de vigneron qui cultive et vinifie le raisin. L’appellation de viticulteur au sens large et commun intègre cependant le métier de vigneron.
Il semble que l’homme ait découvert le vin des milliers d’années auparavant, par hasard, en exploitant de la vigne sauvage. Les métiers viticoles, dont celui de viticulteur, sont donc nés à l’âge de l’homme de Cro-Magnon.
De nos jours, le métier de viticulteur exige de maîtriser toutes les étapes viticoles, de la culture de la vigne à la vinification du raisin. En effet, le viticulteur gère tout le processus de fabrication du vin.
Le métier peut également être élargi et comprendre les étapes viticoles qui interfèrent dans la préparation du vin, après la fabrication, comme l’assemblage (le mélange entre les différents cépages) ou encore la mise en cuve.
Être viticulteur c’est également s’occuper des vignes après les vendanges : les préparer pour l’hiver, les tailler au printemps, faire le palissage tout au long de la croissance des grappes…. Ce métier viticole demande une grande polyvalence, un goût prononcé pour la recherche des saveurs, de la rigueur mais aussi des qualités commerciales, dans le cas où le viticulteur gère lui-même la distribution de ses vins.

 

Métier viticole : œnologue

métier viticole

métier viticole: œnologue

Le métier viticole le plus scientifique est sans nul doute celui d’œnologue. Ce métier viticole demande une très haute connaissance du milieu du vin. En effet, l’œnologue intervient dans toutes les étapes de la fabrication du vin : du choix délicat des cépages à la distribution des précieux vins créés. Ce métier viticole est un subtil mélange entre les métiers de chimiste, d’expert viticole, de testeur professionnel et de commerçant. L’exercice de ce métier viticole peut être entrepris dans divers cadres : chez un exploitant pour intervenir sur la production, en laboratoire pour effectuer des recherches et analyses ou auprès de viticulteurs pour leur apporter aide et conseils. Les deux fonctions les plus généralement occupées par les personnes exerçant ce métier viticole sont la production ou l’œnologie-conseil. L’objectif principal de ce corps de métier viticole est l’amélioration de la qualité du vin. Pratiqué dans le contexte d’une production viticole, le métier d’œnologue intervient dans le processus de fabrication du vin, dans le respect de la charte qualité, dans le choix des matériaux prévus au conditionnement et éventuellement dans la dégustation des vins. Ce métier viticole exercé dans une optique de conseil demande à l’œnologue d’apporter recommandations et aide aux viticulteurs, d’analyser la maturité des raisins, de proposer les meilleurs assemblages possibles et de déguster les vins pour surveiller leur évolution tout en apportant les traitements adéquats. L’œnologue se doit donc de posséder des connaissances techniques et scientifiques pointues sur la viticulture et l’œnologie.

 

Métier viticole : caviste

métier viticole

métier viticole: caviste

Le métier viticole arrivant au bout de la chaîne de fabrication du vin est celui de caviste. En effet, le caviste est celui qui distribue le vin en cave (ou en grandes surfaces) et qui aiguille les clients durant leur choix. Ce métier viticole est étroitement lié aux métiers commerciaux. Le caviste est tout d’abord un passionné du monde du vin mais il est également un très bon vendeur ayant pour objectif de dégager un chiffre d’affaires.
Le caviste est en relation constante avec les acteurs du monde viticole exerçant des métiers complémentaires, en amont de sa propre intervention. Le caviste est amené à se rendre sur les exploitations pour rencontrer les viticulteurs ou œnologues pour découvrir, et par la même occasion faire découvrir à ses clients, de nouveaux crus incontournables. Par le biais de ce métier viticole, les consommateurs de vins peuvent goûter à de très bons produits plus accessibles et mieux mis en avant par les cavistes, grâce à leurs talents et à leurs connaissances du marché.
Un caviste passionné et désireux de vendre ses bouteilles organise des animations diverses pour attirer le client. Il peut dans cette optique, organiser des soirées de découvertes des métiers du vin et du monde viticole ou des soirées de dégustations autour de plusieurs bouteilles de vins soigneusement sélectionnées pour l’occasion. Ces moments de dégustation sont généralement accompagnés d’un plateau de fromages ou de charcuterie pour mieux mettre en relief les différents vins. Ce métier viticole passionne les jeunes et moins jeunes, souhaitant travailler dans l’univers de la vigne, pour la multiplicité des compétences auxquelles il fait appel.

Sujets relatif

Laisser un commentaire

(required)
27904 Ko