La fabrication des vins blancs, rosés et rouges se déroule en règle générale en quatorze phases. Chacune est importante pour que la fabrication du vin soit accomplie correctement et amène à une boisson plaisante en bouche. Les fabrications du champagne, vin d’exception, et celle des vins biologiques se veulent différentes et suivent des processus de fabrication propres à leurs vins.

Fabrication du vin : blanc, rosé, rouge

fabrication vin
la fabrication vin

La fabrication du vin se fait à partir de raisins murs et fraîchement récoltés. Plusieurs variétés de raisins, appelés cépages, existent sur notre territoire. C’est à l’occasion des vendanges que le précieux sésame indispensable à la fabrication du vin est récolté. Les grappes matures ou ayant séchées au soleil sont les plus sucrées, ne nécessitant pas d’ajout supplémentaire de sucre. La fabrication et la qualité du vin varient en fonction de la date de la récolte, en effet plus la récolte est tardive et plus le vin est alcoolisé. Les grappes cueillies dans les vignes sont par la suite introduites dans un pressoir qui délivre le fameux nectar. La fabrication du vin est différente selon le type de vin produit. Pour le vin blanc, qui est composé de raisins noirs ou blancs à la chaire incolore, les peaux et les graines sont séparées du jus avant toute fermentation. La fabrication du vin rouge demande un pressurage alors que la fermentation a déjà commencé, le liquide reste en contact permanent avec les matières solides du raisin. Le vin rouge est créé à partir de grappes de raisins noires à la chaire colorée. Enfin, la fabrication du vin rosé se fait avec du raisin noir dont la pulpe est incolore. Le rosé reste en contact avec les matières solides du raisin durant un laps de temps donné pour lui donner sa couleur rosé. Chaque vin doit fermenter pour arriver à son résultat. Le liquide surnageant à la surface du vin doit être retiré, c’est ce que l’on appelle l’égouttage. Le liquide alcoolisé doit ensuite être affiné avec de la bentonite pour le clarifié. Il doit par la suite être filtré à l’aide de filtres en cellulose pour éliminer toutes matières cellulaires comme la levure ou les bactéries. La fabrication du vin continue par une centrifugation délicate et une réfrigération très surveillée. Le vin est ensuite mis en bouteille.

 

Fabrication du vin: le champagne

fabrication vin
fabrication vin champagne

La fabrication du vin varie en fonction du breuvage que l’on souhaite produire. Le champagne (créé au 17ème siècle par Dom Pérignon) fait partie de la grande famille des vins. Il suit cependant un processus de fabrication bien à part. La fabrication de ce vin si particulier qu’est le champagne se fait à partir de trois cépages différents : le Chardonnay, le Pinot Noir ou le Pinot Meunier. Le premier est un raisin blanc qui constitue notamment les grands blancs de Bourgogne. Le second est un raisin rouge usuellement produit en Bourgogne. Le troisième est plus généralement utilisé pour produire des champagnes à bas prix car sa qualité est moins bonne que celle des autres cépages. Il est essentiellement utilisé dans la région Champenoise.
La fabrication du vin de champagne est composée de plusieurs étapes. La fabrication de ce vin d’exception débute par une récolte classique puis par une fermentation alcoolique produite par la transformation du sucre dans le jus, le rendant alcoolisé. Le champagne résulte d’un mélange de plusieurs breuvages, souvent anciens de quelques années. La fabrication du vin de champagne continue donc par cet assemblage des saveurs puis par la mise en bouteille avec un ajout de sucre et de levure. Ce sont ces deux substances qui créent les bulles du champagne lorsque la levure altère le sucre en alcool et en gaz carbonique. Cette étape de la fabrication du vin est également appelée « fermentation malolactique ». Il faut attendre entre trois et cinq ans pour boire l’une de ces bouteilles de champagne fraîchement conçues. Elles doivent en effet toutes subir une maturation en position horizontale dans une cave naturelle de calcaire. Le producteur se doit de tourner tous les jours les bouteilles pour éviter les lies.

 

Fabrication du vin : les vins biologiques

fabrication vin
fabrication vin biologique

La fabrication d’un vin biologique suit un processus propre. Sa conception est réglementée et doit provenir d’une agriculture biologique et porter le logo AB. Il est cependant possible de découvrir des vins qui ont suivis une fabrication dite écologique mais qui ne sont pas estampillés de la prestigieuse appellation AB. Pour obtenir ce label, les démarches administratives sont nombreuses et bien souvent ennuyeuses, il n’est donc pas rare que des producteurs se lancent dans la fabrication de vins bio sans pour autant demander leur certification AB. Le label Agriculture Biologique, en France, est l’unique label biologique reconnu par la loi et est donc soumis à une réglementation. La fabrication de vins AB nécessite le suivi d’un cahier des charges défini et détaillé. Chaque cuvée de vin est vérifiée après sa fabrication par un organisme indépendant attestant de la nature AB du produit. La fabrication de vins biologiques demande aux producteurs de ne pas utiliser de produits chimiques pour désherber et traiter leurs terres ; seuls les engrais verts sont acceptés. La protection des vignes ne peut être faite qu’au travers de techniques naturelles ou de substances d’origines naturelles. La fabrication des vins issus de l’agriculture biologique séduit les viticulteurs. Les familles de producteurs et les Français en général se soucient davantage de leur santé et de leur planète, justifiant cette nouvelle tendance à vouloir se lancer dans des fabrications de vins dits d’agriculture biologique. On compte à ce jour 1500 vignerons certifiés AB.

Toutes les étapes de la fabrication du vin