Les vins de Provence ont la particularité d’être des vins du « pays des vacances ». Ils bénéficient de tous les facteurs caractéristiques des vacances : les vins de Provence sont caressés par le soleil, éventés par le mistral et bercés par les mélodies des cigales. A l’image des épisodes pluvieux de cette région, les vins de Provence savent également se montrer fougueux !

Les vins de Provence, une histoire de vigne

vins provence
l'histoire des vins de provence

Les vins de Provence bénéficient du climat ensoleillé et agréable de la Provence tout comme ils souffrent des conditions météorologiques difficiles en période de fortes pluies et d’épisodes venteux. Cette région de France accueille le soleil 3000 heures par an et supporte des précipitations pouvant atteindre 900 millimètres.
En l’an 600 avant Jésus christ, les Phocéens ayant débarqués à Marseille ont découvert des pieds de vigne tout comme sur leur terre d’origine. Ils ont donc exploité les vignes et ont participé à leur diffusion. Les vins de Provence étaient nés ! Chaque civilisation ayant vécu en Provence a contribué au développement des vignes et par conséquent à celui des vins de Provence: les Romains, les prêtres, le roi-vigneron René d’Anjou (également comte de Provence de 1434 à 1480)… Au 17ème siècle, les vins de Provence sont très appréciés par le Roi de France et sa cour. Madame de Sévigné en personne écrit même les louanges des vins de Provence. En 1951, les vins de Provence acquièrent le statut d’AOVDQS (Appellation d’Origine Vin De Qualité Supérieure). Ils sont alors produits dans 42 communes. En 1977, les vins de Provence franchissent une nouvelle étape en étant classés AOC (Appellation d’Origine Contrôlée). Ce label officiel Français garantie la provenance des produits. La zone géographique concernée comprend à présent 84 communes, principalement situées dans les départements du Var et des Bouches-du-Rhône, à l’exception d’une établie dans les Alpes-Maritimes. Les vignes des vins de Provence AOC sont cultivées sur une superficie de 27 000 hectares par 600 producteurs. Le volume généré s’élève à 1 279 500 hectolitres soit 170 millions de bouteilles de vins de Provence.

 

Les vins de Provence : les appellations AOC

vins provence
les vins de provence AOC

Les vins de Provence AOC peuvent être différenciés en plusieurs catégories : les rosés, les rouges et les blancs. La Provence est l’acteur majeur dans la production de vins rosés classés AOC, cette région fabrique en effet 38% de la production nationale et fournit 8% des demandes internationales en rosés. Les vins de Provence sont également leaders en termes de notoriété pour leurs rosés ! En moyenne, ce sont 3 restaurants sur 4 qui proposent au moins un vin de Provence dans leur carte.
Les vins de Provence AOC sont classifiés en trois grandes appellations : les côtes de Provence (les vins de Provence les plus connus), les coteaux d’Aix-en-Provence et les coteaux Varois en Provence. Les vins de Provence appelés côtes de Provence sont cultivés sur 20 500 hectares répartis sur 84 communes de 3 départements. Les côtes de Provence sont majoritairement des vins rosés (à 89%). Les terres leur donnant la vie allient le calcaire et le cristallin. Les 205 500 hectolitres de vins nommés coteaux d’Aix-en-Provence sont produits sur une zone de 4 268 hectares et sont principalement des vins rosés (à 82%). Les sols de ces terres sont multiples et sont en majorité argilo-calcaire caillouteux, caillouteux à tendance argileuse ou sablonneux. Les vins de Provence baptisés coteaux Varois en Provence sont fournis par 28 communes (soit 2500 hectares), toutes issues de la « Provence calcaire » (une région naturelle). Ce sont 125 000 hectolitres produits (dont 90% de vins rosés) sur un terroir argilo-calcaire et parsemé de silex.

 

Les vins de Provence font leur show à Saint Tropez

vins provence
les vins stars de provence

Les vins de Provence sont les stars d’un concours relatif aux vins de Provence embouteillés, prenant place sur les terres de St Tropez depuis plus de 25 ans. La ville est partenaire de ce concours depuis sa création et le maire en est le président. Ce palmarès, organisé par le CIVP (Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence) et contrôlé par la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes), est destiné aux vins de Provence, du millésime 2010, de toutes couleurs, d’appellations Côtes de Provence, Coteaux d’Aix-en-Provence et Coteaux Varois en Provence. Ce concours met en lice pas moins 500 vins de Provence AOC que le jury, composé de spécialistes du vin (œnologues, journalistes, sommeliers…) doit déguster puis classer. Le concours donne lieu à l’attribution de médailles d’or et d’argent à une centaine de vins de Provence (rosés, rouges ou blancs) jugés de qualité supérieure. L’édition 2011 a eu lieu en mars durant deux journées, planifiées à 15 jours d’intervalles, permettant de réaliser la présélection des vins de Provence favoris le premier jour puis la sélection définitive le second jour. Les vins de Provence lauréats de cette année ont le privilège d’être listés dans un communiqué diffusé aux propriétaires de bars, restaurants et à la presse viticole, leur assurant une plus grande notoriété. Ces vins de Provence vainqueurs peuvent également obtenir des macarons à apposer sur leurs bouteilles récompensées afin de se différencier des autres vins de Provence.

Les vins de Provence, des vins du soleil