L’alcool en France : vins, spiritueux et bières

L'alcool en France est un marché juteux

3 février 2012 Pas de commentaires »

L'alcool en France fait partie de la culture. Le marché de l'alcool est très riche en France avec ses nombreux vins et spiritueux. Les habitudes de consommations propres au pays sont multiples et certaines ont des conséquences néfastes sur les consommateurs d'alcool en France.


L’alcool en France fait partie de la culture. Le marché de l’alcool est très riche en France avec ses nombreux vins et spiritueux. Les habitudes de consommations propres au pays sont multiples et certaines ont des conséquences néfastes sur les consommateurs d’alcool en France.

L’alcool en France : une production significative

alcool en france

l'alcool en france

L’alcool en France est vecteur de 500 000 emplois (en 2000). La production d’alcool en France peut être détaillée en trois catégories distinctes : la production vinicole, la production de spiritueux et la production de bières. En 2003, la répartition du chiffre d’affaires (2,8 milliards d’euros) généré par le marché de l’alcool en France se répartissait comme tel : 80% de spiritueux, 10% de bières, 4% de vins et 6% de produits divers ou intermédiaires.
En France, 1,7% du territoire est dédié à la production de vin, ce qui représente le second poste de production (après le lait) en 2003. La production de spiritueux en France s’élève à 610 millions de litres (dont 240 millions sont distribués en France), générant un chiffre d’affaires de 4 milliards d’euros. La France se positionne en 3ème place du classement des producteurs d’alcool au niveau Européen et en 9ème au niveau mondial. Sur le marché de la bière, la France se classe en 6ème position. Elle produit 17 millions d’hectolitres et en consomme 3 de plus.
Le marché de l’alcool en France contribue fortement à la bonne position du pays dans le classement des exportateurs avec, en 2007, 37% du chiffre d’affaires du marché de l’alcool en France réalisé en dehors de nos frontières. Dans sa globalité, le marché de l’alcool en France représente 13 milliards d’euros, avec une prédominance pour les vins et champagnes (7,4 milliards d’euros). A noter, le budget alloué aux boissons alcoolisées dans les ménages est de 9% des dépenses liées à l’alimentation.

 

L’alcool en France : habitudes et tendances de consommation

alcool en france

l'alcoll, la france et leurs tendances

L’alcool et la France ont toujours évolué de pair. En effet, la consommation et la production d’alcool font parties intégrantes du patrimoine et du mode de vie des français.
Avec les changements de modes de vie, les actions entreprises par la sécurité routière et les problèmes de santé mis en lumière, on assiste à une . En 1960, la consommation moyenne d’un individu (de plus de 15 ans) était de 26 litres par an alors qu’elle est de 12 litres en 2009. La plus forte baisse de la consommation est relative à la branche des vins. Cette diminution de la consommation n’entraîne néanmoins en rien une diminution du chiffre d’affaires. Grâce à la hausse des prix, le marché de l’alcool en France ne cesse de prospérer. La consommation d’alcool en France varie selon le sexe des consommateurs et les années. En 2000, sur un panel de consommateurs âgés entre 12 et 75 ans, 25,1% des hommes et 9,4% des femmes confient boire de l’alcool tous les jours. Cette consommation entraînerait un risque de dépendance à l’alcool en France à hauteur de 13,3%. En 2005, en France, ce sont 20% des hommes et 7% des femmes qui affirment consommer quotidiennement de l’alcool.
La nouvelle tendance en France est de consommer de l’alcool à domicile et non plus dans les lieux qui autrefois étaient propices à la consommation comme les bars et les restaurants. La prévention routière, la crise financière et l’interdiction de fumer dans les lieux publics sont des facteurs ayant encouragés la consommation d’alcool à la maison.
Les français achètent moins mais de meilleure qualité. Le budget alloué à l’alcool en France a chuté de 313,8€ à 309,4€ ainsi que la quantité achetée, qui est passée de 80,7 à 74,5 litres, entre 2007 et 2010. Le prix moyen attribué pour une bouteille d’alcool, ou tout autre produit alcoolisé, en France a augmenté, passant de 3,9 à 4,2€ entre 2007 et 2010, attestant de la recherche de qualité par le consommateur.

 

L’alcool en France : des conséquences désastreuses

alcool en france

les conséquences de l'alcool en france

L’alcool en France, comme ailleurs, est source de plaisirs multiples bien connus et recherchés par les consommateurs. Les boissons alcoolisées sont également à l’origine de nombreux troubles et problèmes sociaux ou médicaux.
La consommation en France d’alcool est à l’origine de nombreux dommages pouvant aller de la simple nuisance sonore aux violences conjugales. Plus la quantité d’alcool absorbée est importante, plus les dommages sont élevés et irréversibles. L’alcool est considéré en France comme une drogue pouvant provoquer une forte dépendance chez l’individu. Soixante maladies ou pathologies sont directement liées à la consommation d’alcool en France. Les conséquences les plus connues d’une consommation excessive d’alcool sont les cirrhoses, les cancers, les maladies pulmonaires, les infarctus du myocarde ou encore les naissances prématurées des enfants en cas de consommation à l’occasion d’une grossesse.
A court terme, la consommation de boissons alcoolisées agit sur les réflexes moteurs et le système nerveux générant un bien-être extrême et une sensation de béatitude chez l’individu. Outre les maladies provoquées par l’alcool, ces boissons sont également à l’origine de petites marques et lésions, voire d’œdèmes, rouges ou violacées apparaissant autour des yeux des personnes consommant régulièrement.
L’alcool en France fait de nombreuses victimes sur les routes. Les chiffres avancent que 30,8% des personnes tuées sur les routes le sont à cause de l’alcool. Au total, l’alcool en France aurait été responsable en l’an 2000 de 40 000 décès.

Sujets relatif

Laisser un commentaire

(required)
27648 Ko