Lorsqu’on est amateur de bons vins, la question du stockage des bouteilles se pose régulièrement. Il faut pouvoir ranger ces dernières de façon pratique, sans qu’elles ne prennent trop de place mais également de façon optimale, c’est-à-dire dans un endroit peu lumineux et frais. Pour être sûr de conserver son vin dans les meilleures conditions possibles, le plus simple reste encore d’aménager une cave à vin. Grande, petite, simple ou originale, il en existe pour tous les goûts !

Etagère cave à vin avec bouteilles de vin rouge
Source : Pixabay
  • 1- Soigner l’isolation

C’est sans doute le paramètre le plus important à prendre en compte lors de l’installation de votre cave à vin. En effet, l’objectif est tout de même de conserver efficacement vos bouteilles ! Pour cela, votre cave doit impérativement être isolée. La température doit y être stable, entre 10 et 14° C ; de même que le taux d’humidité de l’air qui doit être compris entre 65 et 75%. Il vous faudra donc privilégier un endroit frais pour votre cave à vin, où la température puisse être régulée.

  • 2- Adapter sa cave à vin à ses besoins

Plusieurs raisons peuvent motiver la construction d’une cave à vin : la volonté de conserver et faire vieillir certains crus ou le simple désir de stocker des bouteilles de façon pratique. Selon l’utilisation que l’on souhaite en faire, il ne sera donc pas nécessaire d’installer une cave immense. Cette dernière doit également s’adapter à l’espace disponible. Vivre en appartement n’est par exemple pas incompatible avec le fait de posséder une cave à vin. Il est ainsi tout à fait possible de faire appel à un menuisier ou un menuisier spécialisé dans d’agencement pour aménager une cave sous un escalier ou dans un coin de votre cuisine !

Verre à vin rouge et bouteille
Source : Pixabay
  • 3- Trouver une logique de rangement

Installer une cave à vin doit se faire de la même façon que l’on ordonnerait une bibliothèque. Il faut trouver une logique de rangement. Allez-vous classer vos bouteilles par années ? Par cépages ? Par périodes d’acquisition ? Et comment vous y retrouver ? Vous pouvez mettre en place un système d’étiquettes sur vos rangements, ce qui vous évitera de manipuler toutes vos bouteilles dès que vous souhaitez faire votre choix. Pour les grandes caves, il est conseillé de tenir un registre. Ainsi, si certains crus doivent être dégustés un nombre d’années bien précis après leur mise en bouteille, cela sera inscrit dans votre registre. Et vous ne risquerez pas d’oublier ces bouteilles au fin fond de votre cave !

  • 4- Prendre soin de ses bouteilles

Isoler sa cave correctement ne fait pas tout : vos bouteilles doivent également être rangées le plus soigneusement possible. Elles doivent être couchées ou légèrement inclinées, ceci évitera en effet au bouchon de se dessécher. Le bois est tout à fait recommandé pour vos étagères ou vos caisses à vin. En revanche, oubliez le carton qui risquerait de prendre l’humidité. Enfin, peu importe la manière dont vous rangerez vos bouteilles, celles-ci devront être bien stables, les vibrations sont à éviter à tout prix.

Cave à vin bois sombre
Source : Pixabay
  • 5- Décorer

Une cave à vin a tout de même un certain charme : autant en profiter pour faire de ce nouvel espace de rangement un lieu bien décoré ! Il est possible de faire de votre cave un espace à la décoration traditionnelle ou de choisir au contraire de jouer la carte de la modernité. Si l’on souhaite un type d’aménagement bien spécifique, il est alors conseillé de faire fabriquer sa cave à vin sur mesure par un spécialiste de l’agencement d’intérieur. On est ainsi certain que celle-ci s’adaptera à la fois à ses goûts et à l’espace disponible !

5 conseils pour aménager une cave à vin